Actep
 
Le territoire de l'ACTEP
Vivre dans l'Est parisien Visiter l'Est parisien L'Est parisien, territoire de projets
STUDIOS EUROMEDIA DE BRY-SUR-MARNE

VOEU

Considérant que l’industrie culturelle en général et cinématographique en particulier représente un secteur stratégique majeur pour notre pays, non seulement du fait de son poids économique et du nombre d’emplois directs ou indirects, mais aussi de par le prestige et le rayonnement de la France à l’international qu’elle représente ;

Considérant que si les mesures incitatives, notamment fiscales, qui ont été mises en place depuis une dizaine d’années pour favoriser les tournages sur le territoire français ont fait la preuve de leur efficacité avec des recettes trois fois plus élevées que leurs coûts, il apparaitrait paradoxal dans le même temps de se priver de 50% des surfaces de tournage d’Ile de France, région moteur du secteur en France ;

Considérant que les studios de Bry répondent encore aujourd’hui à une vraie demande de la profession en termes d’offre de décors et de studios comme en témoignent le taux élevé de remplissage et les nombreux tournages qui s’y sont déroulés en 2014 (par exemple Hunger Games 3, L’Hermine ou Foujita pour le cinéma, les séries Trepalium (Arte) ou Versailles (Canal +) pour la télévision) ;

Considérant l’attachement de très nombreux acteurs de la profession, massivement mobilisés sur ce dossier au cours des derniers mois, à cet outil de travail unique en France (huit plateaux de tournage, ateliers de décoration inégalables, stock très important de décors et accessoires, décor extérieur…) ;

Considérant que l’offre proposée par les studios de Bry est de ce point de vue complémentaire et non redondante avec celle d’autres structures plus récentes (La Cité du Cinéma) ;

Considérant que si la question de la rentabilité des studios de Bry se pose dans leur configuration actuelle, des solutions peuvent y être apportées ; Considérant que les studios de Bry constituent, avec l’Institiut National de l’Audiovisuel (INA), un véritable pôle d’excellence dont le maintien et le renforcement apparait primordial, pour l’ensemble de la métropole et de la Région Ile de France et pas seulement pour la commune de Bry ou l’Est Parisien ;

Considérant que le maintien de cette activité et la redynamisation de ce site participeraient plus globalement à une stratégie harmonieuse et durable de développement de la métropole du grand Paris, en particulier aux vues du déficit d’emplois de ses territoires Est comparés à l’Ouest (0,7 emploi par habitants contre 1,2 à l’Ouest) ;

Le Comité Syndical de l’ACTEP réunit le 10 décembre 2014 :

-  Fait part de sa vive inquiétude quant aux annonces de fermeture définitive des studios de Bry et la vente « à la découpe » de son patrimoine (décors, accessoires…), fruit d’un savoir-faire unique et dont les conséquences seraient irréversibles ;

-  Fait part de son refus de voir ce site changer de destination, ce qui nécessite le maintien des parcelles concernées dans leur vocation de zone d’activité ;

-  Invite l’ensemble des partenaires concernés (Euromedia, Etat, Collectivités, investisseurs, professionnels du secteur…) à travailler de manière collective et constructive pour trouver des solutions de revitalisation du site, à travers un plan stratégique ambitieux visant à mettre aux normes le site actuel, à travailler à la constitution d’un véritable pôle moderne autour des métiers de l’image ;

-  Demande à Mme Fleur PELLERIN, Ministre de la Culture et de la Communication, et à M. Emmanuel MACRON, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, de se saisir de ce dossier et de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour explorer toutes les possibilités qui permettraient de maintenir et développer l’activité des studios de Bry.

Mentions légales | Crédits | Plan du site | Flux RSS