Actep
 
Le territoire de l'ACTEP
Vivre dans l'Est parisien Visiter l'Est parisien L'Est parisien, territoire de projets
Le CDT des Boucles de la Marne signé le 22 juin prochain

Le préfet Carenco souhaite achever rapidement la carte des contrats de développement territorial (CDT), en veillant à leur bonne articulation avec les territoires de la future métropole du Grand Paris.

On les a parfois dit enterrés, sans objet dans le cadre de la naissance de la métropole. On se trompait. La préfecture de région souhaite bien au contraire en faire le socle des projets des futurs territoires de la petite couronne parisienne, en veillant, par conséquent, à leur bonne articulation avec les périmètres de ces derniers.

Dans ces conditions, la totalité des 21 CDT pourraient être signés à l’automne prochain. C’est en tout cas ce que l’on indique dans l’entourage de Jean-François Carenco. Ainsi, le CDT des Boucles de la Marne devrait être signé, selon nos informations, le 22 juin prochain par les villes de Bry, Villiers et Chennevières, le conseil départemental du Val-de-Marne et l’Etat.

Ce contrat décrit une série d’objectifs dans les domaines de l’activité économique, du logement, du transport et du cadre de vie. En l’espèce, la voie de desserte orientale (VDO) et son aménagement en constituent la colonne vertébrale.

Située entre l’autoroute A4 et la RN19, cette emprise était initialement réservée par l’Etat à un projet autoroutier, aujourd’hui abandonné.

Ce tracé coupe le territoire du CDT et doit être aménagé pour accueillir des activités économiques (75 %), du logement (25 %), des équipements et faire ainsi émerger de nouvelles liaisons et de nouveaux quartiers. 15 000 emplois d’ici 15 ans « C’est l’aménagement de cet espace qui a suscité les discussions les plus vives entre l’Etat et les collectivités, souligne un chargé de mission. Les collectivités souhaitaient y implanter le plus d’activités possibles, soucieuses de rééquilibrer le ratio emploi / habitant, tandis que l’Etat souhaitaient plutôt densifier les logements. » 135 000 habitants vivent actuellement sur ce territoire, avec un emploi pour deux actifs.

Le CDT prévoit la création de 10 000 emplois au cours des 10 prochaines années, de 15 000 dans 15 ans. 450 emplois devraient être générés à terme par l’implantation à Champigny du site de maintenance des trains de la ligne 15 du Grand Paris express. Le territoire du CDT comptera deux gares du GPE, Champigny-Centre et Bry-Villiers-Champigny.

En matière de logement, le CDT des Boucles de la Marne prévoit 655 logements par an pour Champigny, Bry et Villiers, 183 logements pour Chennevières. La ville de Champigny prévoit, en outre, la construction d’un groupe scolaire sur le site des Courtilles, celle d’une crèche de 60 berceaux dans le secteur centre/ouest, et la remise à niveau et le développement des réseaux d’assainissement et de fibre optique, ainsi que des voiries.

En matière de transport, il s’agit de remailler le territoire grâce à l’arrivée du métro Grand Paris express, en favorisant de nouvelles pratiques de déplacement grâce au développement des transports en commun, en restructurant les grands axes routiers (RD4, A4, etc.), en réorganisant le réseau de bus pour assurer la desserte des stations de métro, notamment celle des « quatre communes » et en développant les circulations douces (piétons et cyclistes).

source : journal du Grand Paris

Mentions légales | Crédits | Plan du site | Flux RSS