Actep
 
Le territoire de l'ACTEP
Vivre dans l'Est parisien Visiter l'Est parisien L'Est parisien, territoire de projets
Des solutions rapides et efficaces pour transformer l’autoroute A4 !

Les réflexions ont été menées par un groupement de commande composé de l’ACTEP, l’Etat, les conseils généraux de Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et de Seine-et-Marne ainsi que la Ville de Paris et la Région Ile-de-France avec une assistance technique de l’APUR (Atelier Parisien d’Urbanisme). Le STIF, Epamarne et les collectivités locales ont également été associées dans cette étude menée par l’agence François Leclercq associée à TVK, Anyoji Beltrando, l’agence TER, Setec International et VTIF.

Les investigations ont porté sur un territoire de plus de 35 km de long allant du péage de Coutevroult en Seine-et-Marne à la gare de Lyon dans Paris et s’inspirent de ce qui a pu être fait à Madrid, Istanbul ou encore Curitiba.

Un projet novateur avec la recherche d’une « autoroute autrement » ; une autoroute plus efficace, moins polluante, au service de tous les usagers et support de développement urbain de tous les territoires Pour atteindre ces objectifs, l’étude préconise la mise en place une autoroute pacifiée, plus écologique, avec des vitesses légèrement diminuées, d’une voie réservée pour des cars et le co-voiturage, système de car express sur l’autoroute, et le tout en conservant un véritable fil conducteur paysager…

Un projet évolutif qui peut être efficace rapidement ! Afin de proposer des solutions rapides, les différents partenaires ont souhaité des solutions évolutives qui puissent être amorcées rapidement avec un investissement minimal tout en proposant des résultats tangibles. Aussi, le groupement constitué autour du Groupement François Leclercq propose un premier scénario à court terme avec des aménagements simples de voies réservées, avant l’arrivée du métro du Grand Paris Express.

Une autoroute "urbaine" pour l’Est Parisien Le pari que veulent relever les collectivités est d’améliorer le rapport entre les villes et l’autoroute. Pour cela , la transformation de l’A4, permet de proposer des nouvelles traversées et de faire évoluer les rives de l’autoroute afin de proposer, sur certains terrains, des projets d’aménagement urbain qui profitent de la pacification de l’autoroute et de la desserte des cars express. Et maintenant ? Le travail réalisé par le Groupement François Leclercq et l’ACTEP va maintenant permettre aux différents acteurs de décider de la mise en œuvre ou pas de ces solutions innovantes en menant des études complémentaires plus précises.

A suivre donc…

Pour voir l’article intitulé "L’Autoroute métamorphosée", paru dans le journal du dimanche le 29 juin 2014, veuillez télécharger le document suivant :

PDF - 1.8 Mo
Mentions légales | Crédits | Plan du site | Flux RSS